Le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank s’est affiché parmi les plus fortes progressions de cette journée, elle s’échangeait à 489 DH avec une hausse de 1,26%. Rappelons que durant le début de cette semaine, Attijariwafa Bank a publié ses résultats trimestriels. Pour les neuf premiers mois de l’année courante, une augmentation de deux chiffres a marqué le total des agglomérats financiers. Notons que les revenus de la banque ont pu toucher les 16,2 MMDH dû à une combinaison d’une hausse de 9,4% pour la marge d’intérêt, 6,9% pour celle sur commissions et une montée de 18,9% pour le résultat des activités de marché.

En général, la vitalité des banques au Maroc se voit par principe dans les performances commerciales de la société de crédit. Alors même qu’une faible baisse de 1% à 173 MMDH s’affiche pour l’encours des créances sur la clientèle, la collecte de dépôts sort avec une hausse de 5% à 220 MMDH. Pour le groupe Attijariwafa Bank, qui détient des fonds propres d’une valeur estimable à  49,4 MMDH, sa performance financière reste très solide. De plus sa rentabilité financière s’élève à 15% tandis que sa rentabilité économique monte à 1,4% face à 1,3% enregistrée pour le troisième trimestre de l’année 2016. Ajoutons également le résultat brut d’exploitation qui s’élance de 12% à 8,9 MDH.

Les bons résultats s’affichent aussi pour le coût du risque, qui à la fin de ce troisième trimestre 2017, il a connu une croissance de 2,7% à moins de 1,63 MMDH. De ce fait, le résultat net consolidé enregistre une augmentation de 20,2%, soit 5 MMDH.

En revanche, la chance n’était pas à la faveur de la filiale assurance d’Attijariwafa Bank, Wafa Assurance, qui a affiché une certaine baisse dans ses résultats (-46,6%) néanmoins la baisse des parts du groupe dans Wafa Assurance de 79,29% à 39,65%. Mais dans un périmètre continu leur performance reste en hausse de 6,8%.

Par ailleurs, le nouveau joyau du groupe, Attijariwafa Bank Egypt, fascine de plus en plus les investisseurs. Alors que le marché économique reste en silence à cause du risque que représente Barclay’s Egypt lors de l’achat, Attijariwafa Bank développe sa filiale. Elle garde également de grandes espérances en adoptant un discours optimiste pour chaque sorties médiatiques. Durant le mois de mai dernier, le groupe a pu voir toutes ses ambitions et ses espérances pour cette filiale se réalisent sur le marché économique. De même, le management du groupe a confié que la filiale enregistre une remarquable croissance de l’ensemble de ses indicateurs pour l’année 2017. D’un autre côté, la performance Banque de détail à l’international a augmenté de 47,7%.

En fin de compte, les bénéfices du groupe se sont améliorés à 4,1 MMDH soit 15,8% par rapport au mois de septembre 2016. Pour ce faire, Attijariwafa Bank garde une vue forte et optimiste pour la fin de cette année en prévoyant également avec apaisement l’entrée de l’année 2018 avec la mise en œuvre de son plan stratégique “Energies 2020”.

 

28 novembre 2017 par Hajar Najih

 

 

A lire aussi: