Une note publiée par Bank Al-Maghrib sur ses indicateurs hebdomadaires pour cette semaine a indiqué que les réserves internationales nettes du Maroc ont été quasi-stables, enregistrant ainsi un montant de 239,2 MMDH durant la période entre le 21 et 27 décembre 2017, avec une baisse de 3,6% en comparaison avec la même période durant l’an dernier. Pour le marché monétaire, une somme de 44,4 MMDH a été injectée par la banque centrale, notons que 40 MMDH a été versés sous forme d’avances à sept jours sur appel d’offres, 1,4 MMDH pour les avances de 24 heures ainsi que 3,2 MMDH destinés au financement de la TPME.

Selon BAM, le taux interbancaire s’est établi à 2,26% et le volume des échanges s’est élevé de 4,5 %%DH à 6,5 MMDH. Ajoutons que le MASI a augmenté de 0,5%, cette hausse s’explique par la croissance qu’ont connu les indices sectoriels des “Bâtiments et matériaux de construction” avec 3,1% ainsi que les banques avec 0,4%.

En revanche, une baisse de 7,3% a touché le taux de croissance des dépôts à l’égard des banques. De même, le taux des détentions en titre d’OPCVM a chuté également, en passant de 7,2% à 6,6%.

 

30 décembre 2017 par Hajar Najih

A lire aussi: