Bonne nouvelle pour le numéro 1 des banques au Maroc, le groupe Attijariwafa Bank, qui a dépassé toutes les limites, en devenant un des rares acteurs économiques marocains qui devancent les 50 milliards de dirhams (MMDH) comme fonds propres. Ajoutons que le groupe a déjà atteint les 49,4 MMDH pour ses capitaux propres vers la fin du mois de septembre 2017. Ce dernier compte, désormais, faire partie du club des groupes marocains qui se flattent de leur puissance financière supérieure à 5% du PIB national.

Outre, et sur le plan continental, le groupe Attijariwafa Bank n’est précédé que par deux groupes sud-africains en ce qui concerne le registre des fonds propres. Le premier n’est que le géant Standard Bank avec 126 MMDH, en suite, on trouve le groupe First Rand avec des fonds propres qui ont cassé la barrière des 60 MMDH.

En effet, la filiale de la SNI a resté en tête du classement des banques au Maroc depuis des années avec un total bilan de 463 MMDH, en surmontant ainsi ses deux rivales BCP et BMCE Bank, également le groupe Caisse de dépôts et de gestion (CDG) avec un total des actifs de 220 MMDH ainsi que l’OCP avec 150 MMDH.

De même, en prime de sa macrosomie, le groupe présidé par M. Mohamed El Kettani s’est distingué fréquemment pour la qualité de ses services et de sa performance ainsi que de sa forte présence sur le continent africain.

 

05 décembre 2017 par Hajar Najih

A lire aussi: